Skip to main content

Principe de fonctionnement COMPEED®

Cicatrisation en milieu humide grâce à la technologie hydrocolloïde

Comment fonctionnent les Pansements COMPEED® ?

Les plaies ont besoin d’air. L’idée reste fermement ancrée dans les esprits. La croyance selon laquelle une plaie doit former une croûte pour mieux cicatriser est néanmoins obsolète et depuis longtemps réfutée par la recherche moderne.

Comment fonctionnent les Pansements COMPEED® ?

Les Pansements COMPEED® appliquent les connaissances modernes de la cicatrisation. Les Pansements COMPEED® appliquent le processus de cicatrisation en milieu humide et offrent les meilleures conditions pour une cicatrisation rapide et sans complications. En outre, le pansement protège la blessure des bactéries, de la saleté et de l’eau, sans adhérer à la plaie.

Les Pansements COMPEED® favorisent la cicatrisation en milieu humide et forment comme une seconde peau sur la plaie.

  • Les particules hydrocolloïdes (gel actif) contenues dans le pansement absorbent l’exsudat.
  • Le pansement forme un coussinet protecteur sur le tissu endommagé, pour un soulagement durable de la pression.
  • Le coussinet protège la plaie et la maintient en milieu humide sans y adhérer.
  • La couche externe du pansement est constituée d’un film de polyuréthane semi-occlusif, qui autorise l’évaporation vers l’extérieur de l’excès d’exsudat, pour ne conserver que ce qui est nécessaire à la cicatrisation en milieu humide.
  • COMPEED® crée ainsi les conditions optimales pour une guérison rapide de l’ampoule tout en réduisant le risque de cicatrice.

Les avantages de COMPEED® illustrés par les Pansements COMPEED® Ampoules.

Comparaison des différents processus de cicatrisat

  1. 1. Principe de cicatrisation en milieu sec :

    • Les pansements, bandages et compresses traditionnels couvrent la plaie dans le but de l’assécher (cicatrisation en milieu sec)
    • Ils favorisent la formation d’une croûte de sang séché sous laquelle se déroulent les processus de cicatrisation et de régénération
    • Les cellules nécessaires à la cicatrisation, dites cellules épithéliales, croissent cependant plus lentement dans un environnement sec si bien que la cicatrisation est plus longue
    • La croûte finit par tomber et une cicatrice peut se former

    Cicatrisation en milieu sec : freine la croissance de nouvelles cellules épithéliales.

  2. 2. Principe de cicatrisation en milieu humide :

    L’objectif est la cicatrisation de la plaie !

    • Les pansements COMPEED® recouvrent la plaie en maintenant celle-ci dans un milieu humide grâce aux particules hydrocolloïdes (cicatrisation en milieu humide)
    • Grâce à la cicatrisation en milieu humide, le risque de formation de croûtes et de cicatrices est considérablement réduit
    • Les cellules épithéliales, nécessaires à la cicatrisation, survivent et croissent mieux dans un environnement chaud et humide. Le processus de cicatrisation est de ce fait plus rapide
    • Conclusion : un milieu humide favorise la cicatrisation et réduit le risque de cicatrice.

    Milieu humide : stimule la croissance de nouvelles cellules épithéliales